Comment préparer sa maison à la fonte des neiges?

Ecrit par Dominique Thomas
– 23 février 2022
Image1

9 conseils pour préparer votre maison à la fonte des neiges

Le printemps arrive bientôt, ce qui réjouit la plupart d’entre nous! Par contre, votre maison n’accueille pas nécessairement cette nouvelle saison du même œil : le dégel libère une grande quantité d’eau qui peut finir par s’y infiltrer. Voici nos 9 conseils pour préparer votre maison à la fonte des neiges et éloigner les risques associés.

1. Nettoyer les gouttières ici

À la fin de l’automne, enlevez toutes les feuilles qui sont tombées dans les gouttières. L’installation de protège-gouttières est une bonne solution pour vous éviter d’effectuer cette tâche chaque année. Assurez-vous aussi que l’eau s’écoule loin de la maison en posant des rallonges de gouttières aux endroits appropriés. Certains assureurs conseillent de débrancher les gouttières qui sont connectées au réseau d’égouts et de les orienter plutôt dans une direction opposée à la maison.

2. Vérifier l’état des bardeaux ici

En même temps que le nettoyage des gouttières, vous pouvez en profiter pour examiner l’état de votre toiture. Est-ce que des bardeaux retroussent ou ont décollé? Remédiez à la situation immédiatement avant que la neige commence à tomber en effectuant une réparation temporaire; vous pourrez prévoir une véritable réfection de toiture dans les mois à venir.

3. Inspecter les puits de lumière

Une inspectrice en bâtiment nous a déjà confié que la question à se poser avec un puits de lumière, ce n’est pas s’il y aura une fuite un jour, mais bien quand il y en aura une! Bien qu’ils soient jolis et permettent de laisser entrer la lumière dans la maison, les puits de lumière sont souvent sujets aux infiltrations d’eau. À l’automne, assurez-vous de vérifier leur état, notamment le calfeutrage.

4. Déneiger autour des fondations et des fenêtres de sous-sol

Cette tâche vous permettra de réduire les risques d’infiltration. Vous pouvez en profiter pour inspecter les murs des fondations : présentent-ils des fissures? Si c’est le cas, vous devriez les réparer dès que possible. En ce qui concerne les fenêtres de sous-sol, l’installation de margelles pourrait être indiquée. Pensez aussi à déneiger les escaliers qui mènent au sous-sol, s’il y a lieu

5. Déneiger votre toiture lorsque c’est nécessaire

Une toiture mal ventilée peut entraîner la formation de barrages de glace. Ces barrages freinent le bon écoulement de l’eau, qui peut s’accumuler et finir par s’infiltrer dans la maison. Vous ne savez pas s’il est temps de déblayer le toit? Consultez notre article sur les huit signes que votre toiture doit être déneigée.

6. Vérifier les égouts et fossés près de votre maison

Lorsque le temps s’adoucit, vous pouvez faire le tour des installations d’évacuation près de votre domicile. Les égouts et les fossés sont-ils bloqués par une accumulation de feuilles, par exemple? Dégagez les endroits bloqués dans la mesure du possible pour faciliter l’écoulement des eaux.

7. Aménager une pente positive autour de la maison

Repérez les accumulations d’eau qui se produisent sur votre terrain. Finissent-elles par s’écouler vers votre maison? Si c’est le cas, nivelez votre terrain de manière à ce que l’eau s’écoule loin de votre résidence. Des spécialistes peuvent aménager des rigoles, par exemple. Tant qu’à y être, vous pourriez profiter du nivellement du terrain pour revoir votre aménagement paysager (aussi bien joindre l’utile à l’agréable!).

8. Surveiller sa pompe de puisard

Vous pouvez d’abord vérifier, avant le printemps, si votre pompe fonctionne bien en la mettant à l’essai. Il peut aussi être utile de se doter d’une source d’énergie de secours en cas de panne d’électricité; des dégâts d’eau pourraient survenir pendant une panne si votre pompe ne fonctionne pas au printemps.

9. Éviter de laisser des objets importants sur le plancher du sous-sol

Si vous avez des documents à conserver, placez-les dans un bac en plastique étanche. Libérez les planchers en disposant vos autres objets importants sur des tablettes ou dans des étagères, autant que possible. Cette bonne habitude réduira les risques liés aux dégâts d’eau pas seulement au printemps, mais à longueur d’année.

Des habitudes à garder toute l’année

Comme vous l’avez constaté à la lecture de nos conseils, prévenir les infiltrations et dégâts d’eau causés par le dégel est une activité qui s’étend sur toute l’année. Si vous prenez l’habitude d’inspecter régulièrement votre maison et de corriger les situations présentant un risque, vous mettrez toutes les chances de votre côté au printemps — et vous pourrez profiter du redoux l’esprit tranquille!

Dans le cas où vous subissez des dommages qui nécessitent une relocalisation pendant les travaux, n’oubliez pas que nous serons là pour vous accompagner.